Comment tracer ses produits ?

En tant qu’entreprise, vous gagnerez beaucoup à tracer vos produits. Car, non seulement vous répondrez à la réglementation mais vous assurerez également la sécurité et la qualité de ces derniers sur le marché. Cet article vous fait découvrir les techniques pouvant vous permettre de tracer vos produits.

La traçabilité des produits : Que faut-il savoir ?

La traçabilité des produits, encore appelée tracing, est un procédé permettant de suivre l’historique des produits, leur utilisation et leur composition. Les produits concernés sont autant les produits industriels qu’alimentaires. Ainsi, ces produits sont tracés depuis la chaîne de production jusqu’à la chaîne de consommation en passant par celle de distribution. Ce suivi se fait via une identification enregistrée.

Sont ainsi identifiés grâce à cette technique :

  • Chaque étape de fabrication du produit
  • Chaque équipement ayant servi à fabriquer le produit
  • L’origine des composants ainsi que leurs fournisseurs
  • Les lieux d’entreposage des composants ou des produits même
  • Chaque contrôle dont ont fait objet le produit ou ses composants
  • Chaque fournisseur, grossiste et revendeur ayant commercialisé le produit
  • Chaque client ayant consommé le produit.

L’objectif principal de la traçabilité est de contrôler la qualité du produit durant tout son parcours et d’identifier la moindre cause de souci de qualité.

Les techniques de traçabilité des produits

Pour tracer vos produits, possibilité vous est offerte d’aller sur https://crystalchain.io/. Vous pourriez également choisir entre 3 différentes techniques.

  • La fiche de traçabilité

Support papier, la fiche de traçabilité permet à l’entreprise de tracer ses produits en remplissant des documents (formulaires). Le remplissage peut se faire manuellement. Les formulaires peuvent également être remplis via saisie informatique.

Après rédaction, ces formulaires sont validés par chaque service de la société. Il en est également de même après qu’ils soient remplis par chacun des opérateurs. On y retrouve le plus d’informations possibles sur toutes les étapes de la production à la distribution.

Notons que ces formulaires varient d’une filière à une autre.

  • Le code à barres

Communément appelé code-barres, le code à barres est une technique de traçabilité qui consiste à codifier les informations relatives à un produit. Cette codification est faite de manière à ce que sa lecture puisse se faire par un lecteur optique.

Le code à barres est utilisé dans toutes les filières. Il ne se contente pas de servir à identifier les produits. Il permet également de faire entrer en stock un produit, d’en connaître l’origine, etc.

  • La radio identification

La radio identification est un procédé qui permet la mémorisation et la récupération de données à distance. Ceci est possible grâce aux capteurs dont il fait usage. Il s’agit du tag ou marqueur et de l’étiquette RFID. Cette technique n’est pas utilisée que pour les produits. Elle sert également à tracer des organes vivants tels des animaux et des êtres humains.

Pour utiliser les radio-étiquettes, il suffit de les coller ou les incorporer dans les produits à tracer. C’est pareil pour la traçabilité des organismes vivants.

Ces étiquettes RFID sont dotées d’une antenne RFID et d’une puce RFID. Ces dernières permettent de répondre aux requêtes radio. Lesdites étiquettes ne peuvent être utilisées sans un lecteur RFID qui est également muni d’une antenne RFID. C’est en effet le lecteur qui se charge de transmettre les requêtes radio aux étiquettes RFID. C’est également lui qui reçoit les réponses et qui se chargent de les transmettre aux applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.