Les relations amicales au travail

Un sondage réalisé par OpinionWay pour les Editions Tissot dresse le bilan des relations amicales sur le lieu de travail. Pour une très large majorité de Français, il arrive régulièrement de se lier d’amitié avec ses collègues, clients, fournisseurs et supérieurs hiérarchiques. Alors : amitié et travail font-ils bon ménage ?

Avec qui se lie-t-on au travail ?

A travers ce sondage, il est tout d’abord question de dresser un rapide bilan sur les amitiés possibles et envisageables au sein de l’entreprise. Les salariés trouvent donc de nouvelles amitiés :

  • Parmi leurs collègues et collaborateurs 93%
  • Parmi leurs clients 65%
  • Parmi leurs fournisseurs 64%
  • Parmi les supérieurs hiérarchiques 43%

Dans quelles circonstances se lie-t-on au travail ?

Toutes les situations professionnelles n’engagent pas à faire connaissance ! Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’open-space n’est pas considéré comme le lieu le plus approprié (seulement 10%). Quelques situations favorisent les échanges plus intimes entre salariés :

  • Les pauses café, cigarettes, les déjeuners, les pots entre collègues
  • Les sorties en dehors du travail
  • La présence de personnes du même âge dans l’équipe

Quel est l’impact de l’amitié en entreprise ?

Les salariés et les entrepreneurs sont convaincus des bienfaits des amitiés au travail. Une bonne ambiance permet aux salariés de venir au bureau avec plaisir. Les amitiés améliorent les communications et permet ainsi de mieux gérer les situations difficiles et faire passer des décisions.

Selon Sylvie Sanchez-Forsans, psychologue du travail et responsable du CAPAP (Centre d’Applications Psychologique et d’Accompagnement Professionnel), certaines personnes auraient besoin de relations amicales au travail pour s’épanouir dans leur vie professionnelle. Pour ces personnes, gérer les tracas du quotidien au bureau, les imprévus, les gros dossiers à boucler ou encore les heures supplémentaires avec des collègues qu’elles apprécient serait plus facile.

Globalement, les amitiés ont un impact favorable sur la productivité. On remarque toutefois que 64% des sondés pensent que l’amitié au travail est de plus en plus utilitariste. Certaines directions émettent aussi quelques réserves face aux amitiés entre collègues de travail. En effet, favoriser le lien entre salariés peut parfois entrainer quelques inconvénients comme développement de conversations non professionnelles au travail et l’augmentation de la procrastination, faute de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.