Renforcer l’absorption acoustique des matériaux

Une start-up française propose une solution technologique innovante pour améliorer l’absorption acoustique des matériaux, même les plus résonnants. De quoi ouvrir le champ des possibles en termes d’esthétique et de finition. Pour cela, cette toute nouvelle entreprise joue sur les formes… On vous explique !

L’absorption acoustique : comment ça marche ?

L’absorption acoustique d’une pièce repose principalement sur les matériaux qui la composent, du sol au plancher en passant par les parois. Certains matériaux offrent des qualités d’absorption acoustique intrinsèques. C’est le cas de la mousse alvéolée et des laines minérales, d’origine végétale ou animale. Quelle que soit leur nature, ces dispositifs d’absorption acoustique agissent sur le temps de réverbération du son. On parle alors de correction acoustique. Cette solution permet de maîtriser les niveaux sonores et la diffusion du bruit à travers la pièce. En revanche, elle ne prévient pas l’exposition aux bruits émis depuis l’extérieur.

Ce type d’installation est fréquemment déployé en open-space, dans les ateliers ou dans les auditoires en prenant soin d’appliquer les surfaces d’absorption de manière à étouffer les nuisances sonores en provenance des auditeurs. On la retrouve également dans de nombreux domaines industriels où l’on utilise des machines ou engins très bruyants.

Comment améliorer l’absorption acoustique d’un matériau ?

Au-delà des propriétés intrinsèques des matériaux, leur forme joue un rôle prégnant dans la réverbération du bruit. En jouant sur les textures et les reliefs des surfaces, il est possible de réduire ou de renforcer les effets de réverbération. C’est pourquoi, les matériaux poreux, perforés et les cavités sont régulièrement employés en travaux acoustiques.

Avec sa technologie, la start-up Metabsorber, travaille différents types de matériaux jusqu’à obtenir des mises en forme et des géométries optimales agissant comme de véritables capteurs acoustiques. L’intérêt est certain pour les architectes qui pourront intégrer à loisir des matériaux comme le bois, le métal, le plastique ou encore le verre, même sur les projets les plus exigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.