Comment choisir une toile de verre pour embellir ses murs ?

Une construction ou une rénovation sont de bonnes occasions pour découvrir la toile de verre et le grand bien que ce type de revêtement peut faire à des murs. Conçu à base de fibres de verre, ce matériau permet en effet de prévenir l’apparition de fissures. Il offre de surcroît une très large variété de choix pour ce qui est du caractère décoratif du revêtement mural. Qu’elle s’habille de couche de peinture appliquée ou de motifs apportant un effet de relief, cette méthode présente plus de possibilités de personnalisation que celle du papier peint.

Monocouche, préencollée, magnétique et à divers grammages, il existe de nombreux critères à considérer en matière de choix à opérer lorsque l’on désire poser de la toile de verre.

Les caractéristiques de la toile de verre

La méthode de pose

La méthode à employer pour la mise en œuvre du revêtement varie avec certaines de ses caractéristiques. Pour ce qui est de la pose de toile de verre, il existe :

  • La toile de verre classique : elle se pose sur un mur encollé à l’aide de colles spéciales pour toiles de verre ;
  • La toile de verre préencollée : elle permet d’effectuer une pose plus rapide. Le temps disponible pour effectuer les travaux de pose détermine le modèle à retenir.

Le grammage

Pour déterminer comment choisir le grammage de la toile de verre, il faut retenir que cet aspect dépend principalement de l’état du mur à recouvrir et de la résistance nécessaire. Le revêtement, vendu sous forme de rouleaux larges d’un mètre, est un dérivé du verre et est composé de fines fibres de verre. La méthode retenue pour le tissage de ces fibres lui confère une résistance caractéristique et en détermine le grammage. Un grammage élevé offre une meilleure résistance ainsi qu’une meilleure couverture des défauts d’un mur abîmé. Des murs particulièrement abîmés nécessitent donc une toile plus résistante et donc un grammage élevé.

L’effet après la pose de la toile de verre

Peindre sa toile de verre

Pour déterminer quelle peinture mettre sur de la toile de verre, il faut avant tout savoir qu’il existe deux catégories de toiles :

  • La toile de verre monocouche ou pré-peinte : elle a déjà reçu une première couche de peinture et simplifie les travaux. Elle convient particulièrement lorsque l’on désire faire une pose de toile de verre plafond ;
  • La toile de verre classique : elle impose impérativement une première couche de peinture acrylique avant l’ajout d’une couche supplémentaire. A défaut, l’on assiste à des décollements ou à la formation de cloques, comme cela s’observe en cas de mauvaise pose d’un papier peint.

Après l’application de la première couche de peinture acrylique pour une toile classique et dès la pose pour une toile pré-peinte, il n’est plus nécessaire d’employer une peinture spécifique. Il suffit d’attendre 24 heures après la pose pour une toile pré-peinte et d’espacer les deux couches pour une toile classique.

Lorsque la toile de verre présente des reliefs, il peut être malaisé d’y appliquer de la peinture. En réponse à cet état de choses, des peintures spéciales sont proposées et permettent de peindre efficacement malgré les reliefs. Le recours à une entreprise de peinture, telle que Monsieur Peinture, peut être utile à cet effet.

La diversité des motifs

Si la toile de verre est d’abord connue en qualité de revêtement mural, elle peut également être employée en qualité de revêtement de sol et il existe aussi de la toile de verre plafond. Pour tous ces usages, il existe une grande variété de motifs :

  • Des chevrons ;
  • Des losanges ;
  • Des lignes ;
  • Des lattés ;
  • Des mailles ;
  • Des effets talochés ;
  • Un aspect crépi.

Cette liste n’est pas exhaustive et il est toujours possible d’opter pour la simplicité d’une toile de verre lisse. Des conseils et des idées sont disponibles ici pour aider aux choix de décoration d’une maison.

L’isolation de la toile de verre

Il est possible d’atteindre un bon niveau d’isolation phonique grâce à la pose de toile de verre à absorption phonique. Ce type de revêtement étanche bénéficie d’une couche de molleton qui atténue la transmission sonore et les phénomènes d’écho. L’isolation phonique s’accompagne généralement d’une isolation thermique et offre un maximum de confort. La toile de verre peut par ailleurs être magnétique et ne nécessiter la pose ni de clous ni de punaises pour fixer des objets aux murs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *