Comment la Piste d’Audit Fiable peut vous éviter des sanctions fiscales ?

Les factures sont l’un des éléments les plus importants pour tenir une comptabilité. Toutefois, ce qui l’est encore plus, ce sont des factures valides, sûres et conformes aux règles d’imposition. Une facture électronique ou en papier permet de prouver la réalité des opérations de l’entreprise, mais aussi d’éliminer les risques de sanctions de l’administration fiscale. Une bonne façon de le faire aujourd’hui est la Piste d’Audit Fiable. La méthode est simple et fiable lorsqu’elle est bien déroulée. On vous en parle dans cet article.

Qu’est-ce que la Piste d’Audit Fiable (la PAF) ?

La Piste d’Audit Fiable est un moyen par lequel les entreprises authentifient leurs factures. Elle permet de démontrer à l’administration fiscale qu’une opération facturée est réelle. À travers elle, la société met en place un contrôle interne continu des flux (d’information et financiers). Ce suivi de bout en bout offre la possibilité de retracer de façon comptable chaque étape, de la commande à la facturation. L’opération inverse est également possible.

La Piste d’Audit Fiable concerne aussi bien les factures papier que celles électroniques. Une PAF mal établie peut donner lieu à des sanctions ou à une amende pour opposition au contrôle fiscal. Par conséquent, il est préférable de faire appel à des professionnels dans le domaine, dont le cabinet Audintex sur https://www.audintex.fr/svi-pisteauditfiable, qui sauront sécuriser votre entreprise.

Les trois (3) différentes promesses d’une PAF bien établie

Lorsqu’une organisation parvient à mettre en place convenablement la PAF, cette dernière lui donne la possibilité de :

  • Reconstituer, dans un ordre chronologique, la totalité du processus de facturation depuis son origine jusqu’au document facture. Concrètement, la PAF permet de reconstituer le processus documenté d’une opération et d’y relier les différents documents ;
  • Garantir que la facture émise ou reçue reflète l’opération qui a eu lieu, en permettant d’établir un lien entre la facture et la livraison de biens ou la prestation de services qui la fonde ;
  • Justifier toute opération par une pièce d’origine à partir de laquelle il doit être possible de remonter par un cheminement ininterrompu à la facture, et réciproquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.