Comment choisir vos chaussures pour un trail ?

Communier avec la nature en parcourant des chemins tortueux, traverser une nuit en montagne ou affronter une rosée matinale en pleine forêt, toutes ces sensations sont possibles lorsque vous vous mettez à la pratique du trail. Cependant, comme plusieurs types de sport, la course pédestre en milieu naturel nécessite des équipements bien particuliers. Parmi ces derniers figure la fameuse chaussure pour trail.

Ce qu’il faut savoir pour choisir une bonne chaussure de trail

Le physique d’un athlète détermine en grande partie la performance de ce dernier. En d’autres termes, un sportif à 100 % de ses capacités physiques pourra exploiter tout son potentiel. Par ailleurs, vous aurez compris que pratiquer le trail exige de mettre ses pieds dans de bonnes conditions biomécaniques. Des chaussures de trail pour homme sont donc la solution. En effet, cette dernière lorsqu’elle est efficace protège au maximum votre pied contre les agressions extérieures lors de la course. Ce qui vous évite des blessures éventuelles et vous permet de courir en toute sérénité.

Le trail : les critères à considérer pour une chaussure de course idéale ?

Pour choisir la chaussure parfaite pour trail, en connaître l’anatomie est la première condition.

  • Le Mesh 

 C’est le maillage relativement serré qui se situe au-dessus de la chaussure de trail.

  • La semelle 

On distingue la semelle intérieure, l’intermédiaire et la semelle extérieure.

  • Les crampons 

 En fonction de leur géométrie, de la matière de fabrication, ou de leur disposition, ils offriront une certaine adhérence ou un accrochage agressif à votre chaussure de trail.

  • Le drop 

Il s’agit de la différence de hauteur entre l’avant et l’arrière sur une chaussure de trail.

  • Les lacets 

 Le laçage classique comme le rapide vous protège contre la neige.

Choisir la chaussure de trail idéale selon le parcours

À présent que vous maîtrisez les différentes parties d’une chaussure de trail, comprenez qu’un bon choix est facteur de la nature du terrain à parcourir. Cela étant, les chaussures de trail-running sont idéales pour des courses en forêt ou sur de petites collines. En effet, ce type d’environnement ne nécessite pas de chaussure aux compétences énormes. Cependant, pour les terrains glissants, une chaussure de trail de qualité doit avoir :

  • Un renfort comme les pare-pierres ou les guêtres (pour protéger vos pieds contre l’infiltration de petites pierres et autres petits débris dans la chaussure)
  • Une semelle absorbante et plus rigide
  • Des crampons de forte adhérence et espacés

En ce qui concerne les sorties en montagne, la chaussure de trail adéquate doit ressembler à celle indiquée pour les terrains glissants, mais devra bénéficier de quelques améliorations :

  • rigidité de la construction,
  • membrane imperméable,
  • matériaux de résistance première comme le polyuréthane,
  • bon laçage pour un maintien optimal.

Considérer la forme du pied pour un bon choix

Pour choisir sa chaussure de trail idéal, il est aussi important de considérer la morphologie des pieds. Ici, l’objectif consiste à se procurer une chaussure dans laquelle vos pieds bénéficieront d’un confort certain. Cela étant, l’ajustement encore appelé « fit » peut être resserré ou large selon que votre pied soit fin ou large. Dans tous les cas, il est recommandé des chaussures de trail qui dépasse votre pointure d’une taille ou d’une taille et demie. Ainsi, elles optimisent le confort des orteils et préviennent les gonflements.

Prendre en compte la foulée et le gabarit

Le type de foulée aussi peut compter dans le choix de la bonne chaussure pour trail. On distingue comme foulée le Supinateur, l’Universel ou le Pronateur. Néanmoins, si vous constatez que votre foulée diminue vos capacités de traileur alors adressez-vous à un podologue. Ce dernier saura trouver la semelle la mieux indiquée pour une meilleure course.

Enfin, choisir sa chaussure pour trail prend aussi en compte le gabarit de l’utilisateur. Si les plus grands doivent rechercher le maintien et l’amorti, les plus légers devront se contenter de chaussures plus dynamiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.